Production de miel

Projet miel - Association Ansous - mai 2011-->télécharger la fiche du projet actuel - mai 2011

 

 

 

 

 




Contexte

Le village d'Iskatafen compte aujourd'hui 63 familles et 500 personnes qui vivent principalement de l'agriculture. La population comme dans le reste de la vallée est en augmentation forte : en effet, on comptait en 1985 35 familles et 169 personnes.
Avec la population en augmentation, il est nécessaire de trouver des activités complémentaires génératrices de revenu, pour compléter l'activité agricole et dégager un revenu pour le village. parmi les activités recherchées, la production de miel est une activité intéressante à plusieurs titres :
- le miel de montagne de qualité est très apprécié et demandé à l'extérieur,
- la production est une production traditionnelle nécessitant un savoir faire déjà existant dans la vallée,
- l'investissement est relativement peu élevé et facile à mettre en oeuvre


Objectif du projet

Le projet a plusieurs objectifs :

- un objectif économique, par la création d'un revenu complémentaire pour le village,
- un objectif social, par la participation des différentes familles du village.


Description du projet

Ruches dans le vallon d'Ansous
Le projet prévoit :
- l'acquisition de 60 ruches : ce nombre est suffisant pour assurer un revenu significatif et pas trop élévé pour permettre un suivi par un responsable
- l'acquisition de matériel d'extraction du miel et de combinaisons,
- l'acquisition d'un stock de départ de pots et d'étiquettes.


Organisation et fonctionnement

Les ruches seront installées au printemps dans le vallon d'ANSOUS. Lesfleurs à la base du miel seront du thym serpolet, du genévrier, etc..
La production de miel, le soin des abeilles seront sous la responsabilité d'une personne désignée pour ce travail et salariée.
La transhumance des abeilles en hiver pourra s'envisager dans un deuxième temps.
Le miel extrait en été sera conditionné en pots de 250 g à I kg et vendu, soit sur place au village, soit dans des boutiques de Tabant, soit dans les gites.


Démarrage du projet : printemps 2010
Financement recherché : auprès de l'INDH (Initiative Nationale pour le Développement Humain), autofinancement ANSOUS + subvention ARBALOU